Traitement des adiposités par le froid (cryolipolyse)

La technique de la cryolipolyse

Transcript de la vidéo

La cryolipolyse Cristal est une technique novatrice qui permet le traitement d’amas graisseux localisés grâce à l’action du froid.
Ce traitement qui garantit efficacité et sécurité, est non invasif et ne nécessite aucune anesthésie.

Comment se déroule une séance de cryolipolyse ?

Tout d’abord votre médecin mesure la zone à traiter pour déterminer l’applicateur adapté et le protocole de traitement pour un résultat optimal.
Cristal dispose de nombreux applicateurs pour traiter toutes les parties du corps, chez l’homme et chez la femme.
Dans un premier temps, votre médecin applique sur la zone à traiter une lingette imprégnée de gel protecteur. L’applicateur est ensuite positionné sur le bourrelet graisseux, puis celui-ci est aspiré et le refroidissement commence.

Cette nouvelle procédure permet la cristallisation des cellules graisseuses qui s’autodétruisent sous l’action du froid.
La graisse cristallisée va ensuite s’éliminer naturellement et définitivement au fil des semaines suivant la séance.
Au bout de 8 semaines, le résultat est optimal et définitif : il ne vous reste plus qu’à profiter de votre nouvelle silhouette.
Cristal est la référence en cryolipolyse médicale. N’attendez plus pour la découvrir !

Démonstration de l'appareil de cryolipolyse Cristal :

Transcript : La cryolipolyse qu’est ce que c’est ?

C’est une technique de destruction des amas graisseux localisés par le froid. Le principe c’est de refroidir des amas graisseux à des températures négatives entre - 5 et - 7 degrés pendant 1h à 1h10 environ. À la suite de cette séance les cellules graisseuses vont être détruites progressivement et s’éliminer dans l’organisme entre un mois et un mois et demi. Les résultats sont obtenus après un mois et demi. Ça s’adresse aux personnes qui ont des amas graisseux localisés tenaces qui résistent à l’activité physique et aux régimes. Ça concerne chez les femmes la culotte de cheval, le ventre au-dessus de l’ombilic, en dessous du nombril, les flancs, le côté, on peut également traiter les dessous de bras et les plis du dos.

Voici la cryode, c’est un boîtier avec des plaques d’aspiration et on voit à l’intérieur les plaques métal, les cryodes, qui vont refroidir l’amas de graisse qui va être aspiré complètement à l’intérieur de cette cryode. Voilà, donc là on a vraiment l’endroit, la zone qui va être travaillé, qui correspond bien à l’orientation et à la taille du pli graisseux et bien entendu on choisit les cryodes de taille adaptée en fonction du pli à traiter. On va programmer la machine. On va se mettre à une température de - 7° par rapport à l’épaisseur de ce pli et la séance va durer une heure 10. On applique le gel, c’est un gel spécifique de protection de la peau et qui va faire que la peau ne va absolument pas être endommagée par ces températures négatives. On applique ensuite une lingette par-dessus, et on remet encore du gel pour avoir vraiment une protection optimale de la peau. Voilà, les zones sont bien imbibées et on est prêt pour appliquer chacune des deux cryodes. On voit la lingette qui commence à rentrer dans la cryode. On vérifie que l’aspiration est bonne, la lingette a été aspirée, le pli graisseux également.
Voilà, on vérifie qu’on est bien à température, on est à moins 7 degrés, et c’est parti pour une séance de 70 minutes, 1h10 à température constante négative.

On est arrivé à la fin de la séance. On va retirer les cryodes et on voit la formation du pain de graisse congelé. On a une coloration rouge qui est tout à fait normale avec un petit peu de sang qui est passé à travers les capillaires, qui est venu sous la peau comme un effet de suçon. Au massage, tout ça ça va partir dans quelques jours. Et c’est toute cette partie de graisse qui va être progressivement éliminée en un mois un mois et demi. Alors là maintenant on va faire le massage de la zone et on va réchauffer progressivement le pli de graisse et ça va revenir tout à fait à la normalité à la fin du massage. Après quoi, la patiente devra boire un litre et demi d’eau et elle peut retourner vaquer à ses occupations habituelles. On arrive à la fin du massage. Vus voyez que la zone est revenue complètement normale, la roseur a déjà bien diminué. Ici, ce sont des effets de suçon, c’est le sang qui a été attiré sous la traction ça va disparaître en trois-quatre jours.

« Fin de la séance, 1h10. Tout s’est très bien passé, comme à chaque fois. C’est la 5e séance que je fais. J’ai fait la zone du ventre. Aujourd’hui je suis très satisfaire de cette partie, c’est pour ça que j’ai renouvelé l’application derrière. »

Présentation de la cryolipolyse Cristal au Workshop IMCAS Paris 2017

Transcript :

Présentaiton de la cryo au workshop IMCAS Paris 2017

Vous souhaitez traiter le ventre. Je vais faire des photos avant et on vous les enverra. Ça vous permettra d’avoir un retour. Je vais regarder où le bourrelet graisseux se situe de façon à être sûre que la zone qu’on va aspirer soit vraiment le bourrelet et pas une partie contenant plus de peau qu’autre chose. En effet ça serait désagréable pour vous et et il n’y aurait pas d’intérêt à intervenir. Toujours faire bien attention à ne pas prendre le nombril dans l’aspiration. Toujours vérifier visuellement que les pièces à main sont positionnées de façon symétrique. Le gros avantage avec l’appareil Cristal c’est qu’on va pouvoir traiter deux zones en même temps. Si la patiente avait voulu par exemple faire les poignées d’amour ça va éviter de faire un côté et de revenir une semaine après pour faire le deuxième.

On fait le marquage. Une fois que la patiente est bien installée, des lingettes pré-imprégnées sont apposées sur la zone. On a fait le choix de lingettes pré-imprégnées pour la raison qu’au moins on est sûr que le gel utilisé ainsi que la dose utilisée sont bons. C’est une étape très importante, le placement de la lingette, parce que c’est cela qui va faire que la patiente va être suffisamment protégée au niveau du contact avec la pièce à main. Si vous ne mettez pas suffisamment de gel ou si vous utilisez un gel moins adapté, forcément, l’effet cryo-protecteur ne sera pas le même. On déplie bien la lingette. À l’application, il est très important de bien s’assurer qu’il y a un minimum de bulles au niveau du placement et surtout qu’il n’y a pas de plis. Sinon ça va être très inconfortable et ça risque de gêner l’aspiration. Il faut s’assurer que la totalité du gel est utilisée. On a des protocoles pré-enregistrés dans l’appareil Cristal. Par rapport à votre indication, on règle sur moins 7 degrés, aspiration 3. On commence par de l’aspiration 1. La patiente : « oui, ça pince, mais c’est tout à fait supportable ». Je lance en même temps l’aspiration et le refroidissement. L’anesthésie par le froid prend très peu de temps.

Pendant le soin au bout d’un quart d’heure, bien vérifier que la lingette est toujours bien en place et que les abords de la ventouse ne sont pas secs. Là, on a une pièce à main qui est bien posée et les lingettes aussi. La cryolipolyse est efficace et l’avantage c’est qu’il suffit d’une séance. Vous n’aurez pas besoin de le refaire plusieurs fois : une séance ou 2 si vraiment le besoin est important.

On va enlever la pièce à main. On a l’équivalent visuel d’une motte de beurre qui est entièrement gelée. Une fois que le soin est fini, on prend le temps d’enlever délicatement la lingette. On inspecte la peau de la patiente. Là vous ne devriez pas avoir de bleus, c’est juste rouge mais il n’y a pas d’endroits où c’est bleu ou alors un peu piqué comme si on vous avait fait un suçon. Votre peau a très bien réagi. Quand on enlève la pièce à main il fait faire attention de le faire progressivement et de ne pas tirer d’un coup sec qui risquerait de faire mal à la patiente. Une fois qu’on a vérifié que la peau ne présentait aucune anomalie, on masse pour tout doucement pour faire redescendre la partie glacée. Si jamais ça devient trop désagréable ou douloureux, on le fait moins fort. Ça va permettre d’assouplir la peau qui est complètement gelée et de réchauffer. Il peut y avoir une sensation désagréable au moment où la chaleur revient. Une fois que la peau a repris un aspect plat, on va commencer à faire un massage en mode palper-rouler. En général la patiente trouve cela moins agréable. On y va plus ou moins fort selon la tolérance de la patiente. Si la geste est trop douloureux, on n’hésitera pas à pincer la peau en tournant doucement. Le fait d’avoir la main à plat sur la zone traitée permet de limiter largement la sensation désagréable et en même temps de réchauffer la peau beaucoup plus vite et de limiter la sensation de picotement. Ce qu’on voit sur le contour de la zone, c’est le bord de la ventouse qui est venu appuyer sur la peau, cela va disparaitre rapidement.

Conseils post-traitement :
- Bien s’hydrater
- Avoir une bonne hygiène de vie notamment d’un point de vue nutritionnel
- faire 30 min d’exercice quotidiennement
Éviter la consommation d’alcool, de café durant le processus de drainage lymphatique
masser pendant 5 min par jour la zone traitée.

Autres vidéos :

Vous serez sans doute intéressé par cette autre vidéo sur Une séance de cryolipolyse

Informations pratiques sur la cryolipolyse au Centre Ozé

Nike footwear | Preview: Nike Air Force 1 "Tear-Away" Fauna Brown - Gov

Ce site utilise des cookies pour vous permettre d'obtenir une meilleure expérience de navigation.